L'enfant, la femme, la mère, la Coach

Je suis née à Versailles proche de Paris, dans l’ancien temps, comme disent mes enfants. J’ai grandi à Paris dans un quartier populaire, le 19 eme arrondissement. Ma scolarité ? Incroyable ! Plein d’amis, plein de fun, c’était génial ! Les études ? Et bien, je me sentais comme le poisson rouge dans son bocal… ma force était loin de pouvoir grimper aux arbres.. mes résultats se tenaient au minimum syndical . Toujours à rêver de liberté.. J’ai compris récemment que parce que je m’ennuyais, que je n’y voyais pas d’intérêt, car rien n’était concret…. Quel dommage ! En  sport par contre, j’étais dans mon élément ! Depuis mes 10 ans, ma seule passion était le sport .. Je voulais être prof de fitness…comme « Véronique et Davina » qui animaient leur propre émission tous les dimanches matin à 10h à la tv, dans le confort de chaque foyer ! C’est d’ailleurs à cet âge là que  j’ai regardé mon père dans les yeux, et lui ai dit : « quand je serai grande, c’est ce métier là que je veux faire ! » Que se passe t’il quand un enfant a une passion ? Il y va à fond ! Et il est super bon ! À 14 ans, je faisais partie de l’équipe pour les démonstrations Fitness à la « Porte de Versailles«  ( plus grand lieu d’exposant à Paris) À 15 ans je donnais mon 1er cours de fitness en tant que remplaçante, puis je signais mon 1er contrat de Coach de Fitness. Au Club Med Gym pendant 13 ans, j’ai été coach Fitness à Paris, puis au service commercial. Ensuite au moment de ma 1ere grossesse, j’ai poursuivi au service réclamations clientèle, ce qui m’a permis de développer mon écoute du besoin de l’humain.

À mon arrivée au Québec, en 2005, avec un petit garçon de 20 mois à la main et enceinte de 7 mois. En 2006, je suis une formation pour être Doula, car ma passion pour l’humain m’anime toujours.  Ce fût magique d’être présente au 1er souffle de la vie, de pouvoir accompagner ces mamans à accueillir leur bébé. En parallèle,  avec le père de mes enfants, nous avons monté une Cie de restauration . Cela m’a permis de gérer le personnel, les fournisseurs ainsi que la clientèle . La compagnie devant prendre de l’extension, j’ai dû renoncer à ma passion de Doula.

Année 2020, Je frappe le mur ! Parce que je ne m’étais pas respectée dans ce qui m’animait, ce qui me faisait vibrer.  Je m’étais effacée totalement, au nom de mes valeurs familiales qui justement  partait au désastre. C’est alors que je me suis plongée la tête baissée dans la PNL.

Et quel magnifique plongeon ! Le plus grand plongeon de ma vie, allez au plus profond de moi, pour nettoyer des blessures qui m’empêchaient d’avancer, de me reconnaître, de me réaliser. Pouvoir comprendre les schémas qui étaient en place, les accueillir , et y mettre des stratégies pour atteindre mes objectifs.  Ainsi que le sens que je désirais dans ma vie et celles de mes enfants. Quand une situation vous arrives dans la vie, deux choix s’offrent à vous :

  • vous baissez les bras, tombez dans l’anxiété et bien souvent la dépression
  • Vous hurlez, criez, pleurez corps et âme, puis vous partez à la recherche d’un objectif pour ne pas sombrer. Vous pensez que c’est plus facile à dire qu’à faire ? Essayer ! Soit vous réussissez, soit vous aurez fait de nouveaux apprentissages !

Chaque situation est unique, et les émotions que l’on peut ressentir au plus profond de notre être sont propres à chacun. Prenons mon exemple : Me faire remercier à 48 ans, par le père de mes enfants, ( je ne nommerai pas les sacrifices et attentes non obtenues, nous avons chacun les nôtres).  Perdre du même coup la Cie familiale bâtie ensemble, nos projets d’avenir.  La santé physique qui n’est plus au rdv et l’obligation de se faire opérer qui n’arrive pas, dû aux blocs fermés cause de Covid. Devoir vivre dans la douleur physique en plus de la douleur morale et affective, tout en essayant de rester forte étant le pilier pour mes enfants. En plus de perdre tous mes repères sociaux ect… Deux solutions s’offraient à moi :

  • sombrer dans la dépression, car elle était à ma porte prête à rentrer chaque matin et chaque soir… accompagnée de ses magnifiques croyances : tu ne vaux plus rien, tu es bonne à rien, pourquoi résister, laisse-toi sombrer c’est bien plus facile, tu as le droit d’aller mal, tout ton monde s’écroule. Tu vas avoir 50 ans et tu es mono-parentale, et bien d’autres encore…
  • Ok, je vais réussir quelque chose, je vais me prouver que je suis capable, je vais me donner une raison de vivre !

Petit pas par petit pas, «  pôlé pôlé«  comme dit François Lemay. Ne pas regarder la montagne au complet, mais étape par étape. En respectant mon rythme, en m’accordant le temps pour que chaque chose se dépose, s’intègre. En deux ans, j’ai passé mon diplôme de Coach en gérant 90% du temps mes 3 enfants, mon opération, puis ma 2ème car j’ai failli perdre la vie, puis la 3 eme encore pour la même raison… passer une journée d’évaluation Coaching au bout du lit d’hôpital de ma fille aux urgences attendant son départ au bloc…ajoutez à cela les insomnies créées par l’anxiété …Ne pensez-vous pas que « Miss dépression » venait se pointer le bout du nez régulièrement ? Malgré tout cela, parce que j’avais un objectif à atteindre, une raison de réussir , je suis restée debout tant bien que mal. Réussir mon Coach PNL m’a permis de croire en moi, en mes capacités, en mes buts. Montrer à mes enfants que c’est possible quand tu le désires vraiment. Et comme lorsque je réussis quelque chose, la dopamine embarque, et bien je suis devenue accro… j’ai passé ma technique en hypnose, car travailler avec l’inconscient est fascinant et tellement bénéfique pour mes clients, tout en douceur. Je me suis inscrite à l’académie zero limite  avec Martin Latulippe, pour apprendre tout sur le leadership, le marketing, le web, l’écriture, ect… Cela m’a permis de faire tout mon site web moi-même. Quelle dopamine à nouveau ! Aujourd’hui,  je suis une formation à Psycom avec Guillaume Dulude, sur la communication inter-personnelle, parce que l’être humain me fascine !  Apprendre est devenu une passion, l’intégrer ensuite dans mes coaching un objectif. Mon besoin de grandir et d’évoluer est plus fort que jamais, car il me garde dans le ici maintenant. A présent, je sais que lorsque la passion m’anime ,je n’ai pas besoin de forcer car tout devient accessible et fluide pour moi. Quand j’aime ce que je fais, je ne vois plus les heures défiler !

Mon plus grand souhait est que chaque personne puisse s’autoriser à demander de l’aide, lorsqu’elle vit une situation dévastatrice pour elle. Se faire accompagner par une personne compétente avec de l’écoute, afin voir l’autre côté du «  cadeau tellement mal emballé«  et tellement douloureux. Ne restez pas dans cette boucle sans fin. Vous seul avez le pouvoir. Choisissez à qui vous désirez le donner. Demandez-vous si elle mérite de vous anéantir de la sorte, sans vous juger, et  avec amour pour vous. Aujourd’hui, je suis entourée de femmes et d’hommes qui ont dû traverser tout ce chemin, avec leur histoire. Ils s’en sont sortis, grâce à la motivation d’atteinte leurs buts ! Ce qui leur a permis de garder la tête hors de l’eau et de continuer à avancer.

Qui je suis ? Je suis redevenue cette femme avec des rêves plein la tête, le calme, la passion, la joie, l’humour, la folie, la douceur, l’amour de et pour mes enfants, de mes amies. Moi la femme qui assume mes idées, mes convictions, m’autorisant chaque jour à vivre un peu plus mes rêves. Exercer un métier qui me fait vibrer car j’ai la chance d’accompagner des personnes à reprendre le pouvoir de leur être donc de leur vie.

Chacun de nous avons cette étincelle au plus profond de nous, qui ne demande qu’à retrouver sa flamme. 

Je souhaites  vous accompagner avec toute ma bienveillance,  vous guider vers le chemin  de votre être, de votre re-connection à identitaire.

Votre Coach Jenny

Retour haut de page
jenny prevost

Accédez-y gratuitement!

Découvrez comment la PNL crée le changement !

Voici ce que vous allez apprendre en téléchargeant ce guide :